Derry, ou la ville qu'il ne faut pas appeler Londonderry

Notre périple en Irlande du Nord nous a amenés à finir par la ville de Londonderry , appelée localement Derry . C'est là que s'...

Notre périple en Irlande du Nord nous a amenés à finir par la ville de Londonderry, appelée localement Derry.


C'est là que s'est déroulé le célèbre et terrible Bloody Sunday, chanté plus tard par le groupe irlandais U2. Ce jour-là, lors d'une manifestation pacifique pour les droits civils, l'armée britannique a tiré à vue, sans sommation, sur les manifestants et a fait 14 morts, dont 7 adolescents. Bien que cette scène se soit déroulée en 1972, la ville en porte encore les marques de façon très évidente. On comprend mieux, au vu des événements et du souvenir douloureux qu'ils ont laissé sur place, pourquoi cette ville ne se fait pas appeler Londonderry, mais seulement Derry...





Dès l'entrée de la ville, le ton est donné...








Le Bloody Sunday memorial






Heureusement, la ville ne se résume pas à cela. Passé cette avenue de fresques révoltantes, à la fois fascinantes et pesantes, se dévoile une ville calme et jolie.






On peut d'ailleurs en faire le tour par ses murs fortifiés.











Si vous décidez de vous y rendre également, je vous conseille vivement de loger au Derry City Independent Hostel. Accueil chaleureux par le propriétaire, clientèle jeune et fêtarde, propreté impeccable et emplacement idéal. Rien à redire !






Dans le prochain article, nous sortirons d'Irlande du Nord pour nous rendre dans l'Ouest, tout aussi incroyable ! :D
  
  
L'itinéraire détaillé de mon road trip disponible ici

Vous aimerez aussi

6 commentaires

Votre petit mot :