Islande jour 4 - Rauðfeldar Canyon et sa légende

Dernière étape de notre exploration du Sud de la péninsule de Snæfellsnes , en Islande , c'est sur le chemin du retour que nous avons t...

Dernière étape de notre exploration du Sud de la péninsule de Snæfellsnes, en Islande, c'est sur le chemin du retour que nous avons trouvé par hasard Rauðfeldar Canyon.
 
Rauðfeldar Canyon est une faille dans la roche que l'on peut apercevoir depuis la route. Nous l'aurions manquée si nous n'avions pas remarqué les quelques voitures garées sur le parking attenant. Nous nous sommes arrêtés, curieux, sans savoir ce que nous allions découvrir...
 


  
La légende :
 
Rauðfeldar Canyon tient son nom d'une légende mettant en scène des êtres mi-homme mi-troll.

Il est dit que Rauðfeldur, jouant avec sa cousine Helga sur le rivage, poussa celle-ci sur un iceberg, qui la fit dériver seule et sans défense jusqu'au Groenland. De colère, son père Bárður se vengea et poussa Rauðfeldur dans un canyon, qui est depuis baptisé Rauðfeldar Canyon. Suite à l'incident, Bárður se serait réfugié dans le glacier et n'aurait plus jamais été vu.

On dit que Bárður se balade toujours dans les parages de nos jours et peut être aperçu au sommet du canyon... ;)










 
Le canyon est finalement une impasse qui s'achève sur un mur de roche d'où pend une simple corde, pour les plus téméraires qui voudraient tenter l'escalade (sans sécurité bien sûr).

Cela parait n'être rien du tout comme ça, et mes photos ne rendent vraiment pas justice à l'endroit, mais ce canyon est vraiment très impressionnant. On se retrouve dans une cave humide et glacée, sombre, aux parois couvertes de mousse. C'est comme un petit monde à part à l'intérieur de la montagne, on se croirait soudain ailleurs juste après être passé entre les pierres. Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés là-dedans, à regarder tout autour de nous, puis tout là-haut, à tourner sur nous-mêmes, ébahis par le simple fait d'être au cœur de la faille.





Après avoir retrouvé la lumière du jour, nous avons repris la route en direction de Reykjavik, où un bon lit douillet nous attendait. :)

Cette fois, nous n'avons pas contourné le fjord comme nous l'avions fait le matin-même, mais nous avons coupé en empruntant le tunnel à péage, un bon gain de temps bien appréciable sur le chemin du retour.


Vous aimerez aussi

0 commentaires

Votre petit mot :