Cartoville, le guide de voyage idéal pour un city trip

Je vous avais déjà parlé brièvement des guides Cartoville ici , dans mon article comparatif des différents guides de voyage papier .   ...

Je vous avais déjà parlé brièvement des guides Cartoville ici, dans mon article comparatif des différents guides de voyage papier.
 
J'ai eu envie de consacrer un article à part pour vous parler plus en détail du Cartoville, des éditions Gallimard.
  
   
Je vais être honnête avec vous, depuis que j'ai découvert le Cartoville, pour chacun de mes city trips, s'il en existe un pour la destination, je le prends direct et ne regarde même pas ce qu'il y a d'autre en vente. Je suis tombée amoureuse de ce format dès ma première utilisation, lorsque je suis allée à Las Vegas. Je m'en suis ensuite servie, entre autres, pour Amsterdam, Rome, Bruxelles, New York... Je n'ai jamais été déçue !
  
  
Le Cartoville contient juste ce qu'il faut, ni plus, ni moins. Ce n'est pas forcément un guide idéal pour la préparation d'un voyage, qui peut nécessiter un guide plus détaillé (quoi que je me sois déjà contentée de celui-ci + mes recherches internet personnellement). Mais c'est le compagnon parfait une fois sur place !
 
En voici les avantages, en vrac :
  
  • Son format :
Le Cartoville est un guide de poche aux dimensions idéales. Pour vous donner une idée, il rentre pile poil dans la poche arrière d'un jean. Vous pouvez trouver d'autres guides encore plus petits, j'en ai testé, mais ceux-ci sont du coup moins aérés, moins sympa à lire.
   
  • Sa fonctionnalité :
Le Cartoville est composé de cartes dépliables, chacune ciblant un quartier ou une zone. Les cartes se suivent les unes les autres et on peut facilement les relier entre elles grâce aux indications très simples en bordure indiquant la page à laquelle se référer pour la suite du plan, ou grâce au plan général en début de guide indiquant la zone que couvre chaque carte.
  
    
  • La quantité d'informations :
Comme je le disais plus haut, d'autres guides sont bien plus complets que le Cartoville, mais pour son format, celui-ci contient tout de même une bonne dose d'informations. Tous les lieux à voir/visiter sont indiqués sur chaque carte, avec en-dessous une description sommaire. Une fois la carte repliée, le guide indique quelques restaurants, bars, boutiques (etc...) dans le quartier. Ce n'est pas une liste exhaustive mais le Cartoville couvre en général quelques styles différents afin de plaire à chacun, que ce soit pour les restaurants ou les boutiques.
  
  • Les infos pratiques : 
Comme tout autre guide voyage papier, le Cartoville ne déroge pas à la règle et récapitule toute les infos pratiques dont vous pourriez avoir besoin, que ce soient les transports, le budget ou encore les us et coutumes.
  
  • La mise en page : 
Comme je l'ai évoqué précédemment, certains guides plus petits peuvent manquer d'espace et n'être finalement pas très sympa à l'utilisation. Le Cartoville s'en sort très bien et sa mise en page est parfaite. Les textes restent aérés sans pour autant manquer de détails, c'est bien agencé, lisible, on trouve ce que l'on cherche très rapidement et les détails des cartes sont également très faciles à utiliser.
  
     
  • Les éditions spéciales : 
Cartoville s'est associé par le passé avec Pénélope Bagieu, célèbre dessinatrice de BD française, pour illustrer leurs guides et y ajouter ses petits trucs à elle. J'ai testé l'une de ces éditions à New York et j'ai adoré cette version du guide. Déjà, je suis fan des dessins de Pénélope, cela rend vraiment le Cartoville drôle et sympa. Et ensuite les quelques lieux qu'elle conseillait et que j'ai testés m'ont tous ravie.
  
    
  • Son prix mini :
A moins de 10€ (10€90 pour les éditions spéciales), le Cartoville est un guide idéal pour les petits budgets.
    
    
   
2017, l'année du renouveau pour Cartoville
  
Cartoville propose désormais une nouvelle formule. Cela passe par un changement d'image de couverture, mais également par un renouveau du contenu.
 
Les éditions Gallimard m'ont gentiment envoyé un exemplaire de ce nouveau Cartoville* afin que je le teste. Merci Gallimard. ^_^
  
     
Pour résumer, cette nouvelle formule propose :
  
  • Plus d'infos :
En effet, tout en restant compact, le Cartoville propose encore plus d'informations qu'avant. Par exemple, dans le Cartoville de Londres que l'on m'a envoyé, une double-page est consacrée aux "échappées à 1 heure de la ville". Je trouve l'idée géniale, ce guide devient encore plus suffisant pour quiconque passe un séjour dans la capitale britannique, nul besoin de compléter avec un second guide pour trouver plus d'activités dans la ville ou à l'extérieur.
  
  • Plus de repères sur les cartes :
Les monuments et points d'intérêt étaient déjà localisés sur les différentes cartes du Cartoville, mais auparavant, pour ce qui concerne les restaurants, cafés, boutiques (etc...) il était juste indiqué l'adresse et la zone de la carte à laquelle se référer. Désormais, ces lieux sont localisés directement sur les cartes par de petits symboles numérotés. Les cartes restent tout de même très lisibles et ne deviennent absolument pas surchargées, c'est bien conçu.
  
   
  
Bref, vous l'aurez compris, je suis toujours plus conquise par les guides Cartoville et je ne peux que vous les recommander. Ils couvrent de plus en plus de destinations pour mon plus grand bonheur ! :D
  
  
* indique un produit/service offert ou partiellement offert dans le cadre d'un partenariat. Je reste libre de mes opinions et parle en toute objectivité.

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  1. Sympa ton article sur les cartovilles. Personnellement je ne connaissais pas (je prend que très rarement des guides), mais ça donne envie de tester à l'occasion ! ☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est comme une version simplifiée des gros guides habituels. Ça pourrait bien te convaincre. :)

      Supprimer
  2. J'ai découvert ce format au Nouvel an quand l'un des invités a reçu ce petit cadeau. En revanche quand je ne fais qu'une ville je n'utilise pas de guide. Je file à l'office du tourisme prendre une carte ( si le lieu d'hébergement n'en propose pas), et auparavant je me suis noté les 5/10 incontournables à découvrir !
    Les guides c'est plus pour les voyages à travers une région ou un pays !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien la démarche d'aller à l'office du tourisme moi aussi. Mais j'avoue que j'aime bien avoir un support papier sur lequel m'appuyer et sur lequel j'ai fait quelques repères à l'avance aussi.

      Supprimer
  3. J'avais acheté l'équivalent anglais pour San Francisco, les NFT Not for tourist guides, c'est vraiment bien fait. Mes parents adorent les cartovilles, j'en avait un pour Londres et Vienne. Après je ne sais pas si tu connais, mais in insiders guides, sont vraiment cool aussi avec des chouettes cartes et ils font des villes qui ne sont souvent pas dans les guides, j'avais acheté les villes dans lesquelles on a vecu, Tucson et Columbus et d'autres qu'on a visité genre la Nouvelle Orléans. C'est écrit par des locaux, du coup, y'a des bons plans restau qui sont chouettes, genre le boui boui pas connu mais super bon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une super astuce que tu partages là !! Je vais l'ajouter à mon article qui parle de tous les guides papier. :) Merci !!

      Supprimer
  4. J'adorais déjà ce guide pour son côté pratique : carte + info. Celui de NY avec les dessins de Pénélope je l'ai emmené partout avec moi cet été quand j'étais dans la Big Apple. La nouvelle version a l'air encore plus génial j'ai hâte de m'en acheter un !
    Audrey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour celui co-écrit par Pénélope, j'ai adoré m'en servir là-bas !
      La nouvelle version est top, j'aime particulièrement les repères en plus sur les cartes, on galère encore moins.

      Supprimer
  5. Je vais être tout à fait honnête : je n'ai JAMAIS utilisé de Cartoville... Ce n'est pas que j'aime pas, c'est qu'en fait, je n'y pense jamais.
    J'utilise presque tout le temps des Lonely Planet "En quelques jours" ! J'aime beaucoup.

    Il faudrait que je pense à alterner un peu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon côté je ne suis pas vraiment conquise par ce format du Lonely. Compact aussi, mais il donne moins envie de le parcourir je trouve, je ne sais pas, il y a un truc dans ce guide qui ne prend pas avec moi.
      Si tu testes le Cartoville à l'occasion viens me dire ce que tu en as pensé. :)

      Supprimer
  6. Coucou Cindy ! Merci pour cette article ! Je ne suis pas une amatrice de Cartoville, mais présenté comme ça, ça donne envie, surtout avec les illustrations de Pénélope. J'espère qu'elle va en illustrer d'autres ! Je galère à trouver un guide pour une ville qu'on va visiter prochainement et finalement le Cartoville pourrait bien nous convenir, agrémenté de quelques petites recherches sur internet ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ma connaissance, Pénélope n'a illustré que les éditions de Londres et New York je crois. J'aimerais aussi beaucoup qu'elle en fasse d'autres car je l'adore!
      Je ne peux que réitérer mon conseil d'essayer le Cartoville, au moins une fois, je suis sure que tu serais convaincue. :)

      Supprimer

Votre petit mot :