L'importance de bien choisir ses compagnons de voyage

L'idée de cet article m'est venue suite à une discussion sur Twitter lancée avec le hashtag #TUvoyages . Un e des questions de la ...

L'idée de cet article m'est venue suite à une discussion sur Twitter lancée avec le hashtag #TUvoyages. Une des questions de la soirée était « Votre top #fail, mésaventure ou péripétie en voyage? » et beaucoup ont répondu s'être fâchés avec un ami, ce qui a bien gâché leur séjour.
  
J'ai moi-même vécu cela une fois. J'ai beaucoup voyagé en couple, mais également à plusieurs reprises entre amis et avec des personnes très différentes. Cela s'est toujours très bien passé et nous adorons nous remémorer ces voyages entre potes.
  
Toujours, sauf une fois. Près de deux semaines à serrer les dents, tout ça parce que mon compagnon de voyage et moi étions trop différents.
  
Voici donc un article pour vous aider, peut-être, à bien choisir vos compagnons de voyage lorsque vous souhaitez partir entre amis.
  
     
Ce n'est pas parce que l'on s'entend en général,
que l'on s'entendra en voyage.
  
On dit qu'on ne connait vraiment une personne qu'une fois que l'on vit avec. On pourrait également dire "une fois que l'on a voyagé avec". Et oui, il ne faut pas oublier qu'un voyage, c'est du 24h/24 ensemble, ou presque.
Vous vous entendez peut-être lorsque vous vous voyez en soirée, lorsque vous allez faire du sport ensemble, etc... Mais être avec quelqu'un toute la journée, pendant plusieurs jours, c'est autre chose. Pensez-y.
  
  
Soyez sûrs d'avoir les mêmes buts.
 
Par exemple, si comme moi vous n'êtes pas féru de musées, assurez-vous que votre compagnon de voyage ne vous trainera pas une demie-journée à visiter une expo.

Si vous prévoyez de faire de belles et grandes randonnées, soyez certains que l'autre est d'accord pour tout donner également.
Etc...
  
  
Prévoyez des moments l'un sans l'autre.
  
Un voyage entre amis, ça peut être long. Si vous avez besoin de moments de solitude, il peut être utile de le mentionner au préalable. Cela n'a l'air de rien comme ça, mais ce genre de choses futiles peut vexer l'autre.
Pour ma part, si j'ai envie de visiter un lieu ou de faire une randonnée, et que l'autre n'est pas motivé pour me suivre, je ferai quand même ce que j'ai en tête et cela ne me dérange aucunement de le faire seule, au contraire, cela constitue ces petits moments de solitude parfois nécessaires dont je vous parlais juste avant. On se fixe une heure et un lieu de rendez-vous à la fin de la journée et chacun a fait ce qui lui plaisait et est content. Mais mon compagnon de voyage ne l'avait pas envisagé et ne l'a pas du tout bien pris au début...
  
  
Partez avec quelqu'un qui colle à votre façon d'être.
  
Je suis quelqu'un de très positif en voyage. Je m'émerveille de tout, tout est beau, tout est magnifique, tout est génial ! Il pleut ? Pas grave, courons sous la pluie et trouvons un super café ! Un lieu est fermé ? Je râle deux minutes et "oh regarde, un autre truc trop bien" ! Je me suis déjà gâché un voyage pour des conneries, j'ai appris depuis, maintenant je profite de chaque moment, chaque détail, et je positive !
Si vous aussi avez ce tempérament, évitez à tout prix de partir avec quelqu'un de négatif, ou qui râle beaucoup. Lorsque vous vous émerveillez de tout et que vous avez toujours une voix à vos côtés qui trouve du négatif en tout, cela finit par vous gâcher les choses.
  
  
-- -- -- -- --
 
En somme, il n'y a pas de secret. Il faut tout d'abord prendre du recul et ne pas se lancer avec n'importe qui sur un coup de tête, penser au tempérament de chacun, aux concessions dont vous serez capable...
  
Et il faut discuter, parler du voyage avant d'y être, de ce que l'on veut, de quelle façon, ce que l'on ne veut pas, ce qui nous est indispensable...
    
De toute façon, même avec des personnes avec qui tout se passe au mieux, il y aura probablement des moments où vous serrerez un peu les dents, où vous ferez des concessions parfois à contre cœur. Mais plus on voyage avec des compagnons variés, plus on apprend à lâcher prise et à ne pas se formaliser de choses qui ne sont finalement que des détails, tant que dans la globalité tout se passe bien.
  
  
Et vous, avez-vous connu de mauvaises expériences dues à un manque de compatibilité avec vos compagnons de voyage ? D'autres conseils à donner ?

Vous aimerez aussi

12 commentaires

  1. Je rajouterais de s'assurer que tout le monde est bien sur la même longueur d'onde concernant le budget, les dépenses, les types d'activités. Quand ça touche à l'argent ça peut fâcher ou frustrer.
    De mon côté je voyage très rarement avec des amis, d'une car je suis la seule de mon entourage à être passionnée de voyages et de deux car je sais que mon style de voyage ne correspond pas du tout au rythme des autres. Quand je "voyage" je ne suis pas en "vacances". Aucun temps de repos n'est prévu, pas de grasse mat', ce n'est que exploration, découverte, marche... Je me repose le weekend chez moi sur mon canap' mais mes congés payés sont utilisés à 100% pour la découverte. Et ça, ce n'est pas du tout la conception de "vacances" des gens. Du coup j'embarque mon copain, il me suit et ne dit rien, lol. Mais c'est clair que je n'embarquerai pas des amis dans un périple à ma façon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui tu as un mode de voyage très rythmé et défini, je comprends que tu n'aies pas envie de faire des concessions si ça touche au sacrifice pour toi.
      Et tu as raison, je n'ai pas pensé à la question de l'argent, mais clairement c'est le genre de choses qui peut poser soucis.

      Supprimer
  2. Les questions goût et budget ont vraiment de l'importance.
    J'ai serré les dents pendant 1 semaine à cause d'un compagnon de voyage qui ne voulait pas bouger avant midi... Quand tu veux découvrir une région c'est pas terrible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends... Je pense qu'il faut savoir visiter seul aussi, même lorsqu'on part à plusieurs, ça peut être salvateur. Par contre s'il s'agit d'un road trip et que vous êtes obligés de vous suivre la plupart du temps, ce genre de décalage entre deux personnes gâche tout c'est certain...

      Supprimer
    2. L'ennui c'est qu'il nous en voulait de partir visiter sans lui!
      Il voulait faire tout ce qu'on faisait en une après-midi et non en une journée... Bref, plus jamais avec lui :p

      Supprimer
  3. je comprends il a failli m arriver la même chose en 2009 pour un voyage à Majorque
    finalement je me suis engueulée avec la copine avec qui je devais partir et je crois que ce n était pas plus mal
    on a pas fait le voyage ensemble
    heureusement j avais pris une assurance annulation pour une des seules fois dans ma vie
    nos intérêts étaient trop divergents
    je pense qu on se serait trop friter
    déjà j avais accepter le all inclusive alors que c est pas mon truc
    moi suis plutôt à être dehors toute la journée
    pas besoin d un 4 étoiles
    j vx un logement propre mais pas besoin de 4 étoiles
    je sais que j ai une bonne amie avec qui j aimerais voyager mais cela ne se fera pas car on est pas du tout dans la même optique je le sais déjà dommage mais préférable plutôt que de se friter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, si dès le choix du logement il y avait divergence, ce n'est peut-être pas plus mal que le voyage n'ait pas eu lieu... Comme quoi, les assurances annulation ça sert parfois!

      Supprimer
  4. Je le dis direct à mes amis tentés de me suivre : ça peut être chiant de voyager avec moi. Je veux tout voir, tout faire, me lever tôt, explorer, etc. Mais si l'ami est sur la même longueur d'onde, ça peut être vraiment top. Je suis partie à Shetland avec une amie 100% ok sur le planning (que je lui avais soumis à l'heure près à l'avance ^^) et ça s'est super bien passé.
    En gros faut accepter que c'est moi qui décide ... j'avoue ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdr le tyran !! XD M'enfin si c'est dit dès le départ, les gens t'accompagnent en connaissance de cause et y'a pas de raison que ça se passe mal. :)

      Supprimer
  5. Oh oui !! Et même avec un membre de ma famille ! Il se joue plein de choses... pas simple !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en fait cela peut devenir compliqué avec n'importe qui, proche ou moins proche, d'où l'importance de la réflexion.

      Supprimer

Votre petit mot :