Toulouse : la visite « façon poisson d'avril »

Vous savez comme j'aime ma ville, Toulouse . J'ai eu le grand plaisir de la visiter autrement, le Samedi 1er avril, avec l'Offi...

Vous savez comme j'aime ma ville, Toulouse. J'ai eu le grand plaisir de la visiter autrement, le Samedi 1er avril, avec l'Office du Tourisme SO Toulouse! (leur site web ici)
    
En effet, à l'occasion du 1er avril, l'office du tourisme avait programmé une visite de la ville « façon poisson d'avril »*. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais c'était pour moi une occasion certaine de passer un bon moment et d'en apprendre plus sur ma ville.
  
Voici ce que disait la description :
Le 1er avril est la journée où toutes les farces sont permises. Quoi de plus tentant que de proposer un parcours décalé et ponctué d’anecdotes insolites?
Cette nouvelle visite un brin fantasque va vous faire participer. Vous êtes joueur? Tant mieux, il va peut-être falloir faire preuve de discernement pour dissocier le vrai du faux…
  
Le ton était donné, tout en restant flou. J'espérais de cette visite à la fois de l'humour et de la rigolade, mais aussi des infos intéressantes et insolites. J'ai largement été servie!
  
Nos deux guides, un brin fantasques et à la bonne humeur communicative, nous ont régalés d'anecdotes tantôt vraies, tantôt fausses, nous invitant à voter "vrai" ou "faux" en brandissant un poisson rouge ou vert, s'amusant parfois de notre naïveté, désespérant à la fin qu'on ne les croit plus même lorsqu'elles racontaient de vraies anecdotes... XD Franchement les fous rires étaient au rendez-vous et j'ai passé deux heures géniales à parcourir Toulouse en bonne compagnie et à apprendre plein de choses. J'ai même pu découvrir des lieux que je n'avais jamais visités auparavant, et ça c'était top!
  
  
Avant de passer aux photos, j'en profite pour vous indiquer où trouver toutes les visites guidées proposées par l'office du tourisme :
  
  
Vous verrez qu'il y en a un paquet et pour tous les goûts. Nombre de ces visites ont l'air hyper intéressantes et j'espère participer à d'autres prochainement. ^_^
  
Place maintenant aux photos de cette chouette et amusante visite guidée!
  
  
  
Les alentours du Capitole
  
Après avoir fait la connaissance de nos deux guides du jour, nous voilà partis à pied à travers la ville! Alors que la météo prévoyait un temps exécrable, nous avons été très chanceux avec à peine quelques gouttes durant 5 minutes, ouf!
  


  
Nous avons commencé très fort avec la visite du Collège Pierre Fermat, normalement fermé au public. Moi qui avais toujours voulu en voir l'intérieur, j'étais ravie!
  










  
C'était le moment des premières anecdotes:
Comment le premier propriétaire des lieux était-il mort? Avait-il organisé, dans cette toute petite cour, des combats entre des dogues et des taureaux, et s'était-il un jour fait embrocher par l'un d'eux? Ou bien était-il décédé de mort naturelle bien plus tardivement?
  
Levez vos petits poissons pour donner votre avis! La foule était très partagée, et c'est l'anecdote la plus fantasque qui était la bonne: le pauvre bougre s'était fait embrocher par un taureau! En même temps, vu l'espace exigu, c'est dingue de penser qu'on pouvait organiser de tels combats ici!
  
Après la traversée d'un passage couvert, nous découvrions alors la seconde partie de cette superbe cour intérieure.
  






  
  
Le quartier de la Daurade
  
Nous voilà repartis en direction du quartier de la Daurade, qui a eu droit à ses anecdotes contradictoires également, mais comme je ne me rappelle plus laquelle était la vraie - c'est qu'elles m'ont embrouillée à force !!! XD - je m’abstiendrai de les raconter haha!!
  




  
Sur les rives de la Garonne, Notre-Dame de la Daurade d'un côté, l'hôpital de La Grave au loin de l'autre côté, nous étions toute ouïe. C'est alors que nos guides ont simulé un différend et son parties chacune de leur côté, chacune essayant de rameuter le groupe avec elle! J'ai choisi de suivre celle des deux qui avait raconté jusque-là les bonnes anecdotes haha!
  
Nous sommes donc descendus le long de la Garonne, jusqu'au Pont Neuf et jusqu'à ce qui était auparavant la Garonnette, un cours d'eau annexe qui permettait l'évacuation des eaux usées à l'époque, dans un quartier qui regroupait des métiers malodorants ou "sales" tels que les laveries, les abattoirs, etc...
  




  
  
Les alentours de la Dalbade
  
C'est au pied de Notre-Dame de la Dalbade, appelée ainsi pour sa blancheur (à l'intérieur) en hommage à la Vierge, que nous avons eu droit aux anecdotes suivantes.
  
Cette église comportait un immense clocher haut de 80 mètres, qui s'est malheureusement effondré il y a bien des années. Etait-ce un pilote d'avion de l'aéropostale qui, en ayant dû atterrir en catastrophe à la Prairie des Filtres non loin de là, avait escamoté le clocher qui avait fini par s'effondrer le lendemain? Oui bien le clocher, trop grand et trop fragile, s'était-il effondré de lui-même suite à un violent orage?
  
Après un vote à poisson levé, nous avons appris que c'était l'orage le coupable!
  




  
Nous ne sommes pas entrés dans l'église, mais j'y retournerai moi-même prochainement afin de la visiter car il parait qu'elle est très belle.
  
Nous sommes ensuite allés admirer la sublime façade surchargée de l'Hôtel de Pierre, qui abrite en fait un cabinet d'avocats et n'est plus ouvert au public, même pour l'office du tourisme. Quel dommage!
  
La construction de cet édifice, faite en partie à partir de pierres volées, destinées normalement au Pont Neuf, a donné naissance à un dicton occitan, que je vous mets ici en français : « Il y a plus de pierres du pont dans l'Hôtel de Pierre que dans le pont ».
  







  
  
Le quartier des Carmes
  
Nous avons ensuite parcouru le quartier des Carmes et ses belles bâtisses. Nous avons alors appris que l'une des artères principales du quartier avec été construite afin "d'aérer" la ville qui étouffait un peu à l'époque, et avait scindé en deux plusieurs hôtels particuliers. Leurs tourelles, normalement situées dans des cours intérieures, sont désormais bien visibles car en bord de rue. Les travaux avaient fait grand débat à l'époque, forcément...
  
Nous avons visité l'un de ces hôtels particuliers, l'Hôtel du Vieux Raisin, et sa très jolie cour intérieure. Celui-ci a donc été séparé en deux par la rue qui y passe désormais.
  










  
Nous sommes ensuite sortis et avons contourné cette partie de l'hôtel pour tomber sur la fameuse artère, de l'autre côté de laquelle se situe la seconde partie de l'édifice.
  








  
En bref, dans le quartier des Carmes, chaque fois que vous apercevez une tourelle en bord de route, vous pouvez vous dire qu'il s'agissait auparavant de la cour intérieure d'un édifice désormais scindé en deux.
  

  
  
Le quartier des jardins
  
Nous avons terminé notre visite pour une marche dans le Jardin Royal, qui jouxte le Jardin des Plantes et celui du Grand Rond.
  


  
Déjà arrivés au bout des deux heures de visite, qui sont passées super vite tellement c'était passionnant, nos deux guides nous ont offert des chocolats en forme de poisson et il était temps de nous quitter.
  
  
Je ne peux que vous conseiller vivement d'assister à l'une de ces visites, à l'occasion. Nos guides étaient incollables sur toutes les questions posées, pas de doute elles connaissent leur sujet! J'ai découvert une foule de chose et me suis régalée en leur compagnie et en celle du groupe. A refaire avec grand plaisir !
  
Un immense merci à l'Office du Tourisme SO Toulouse! Et pour rappel, vous pouvez voir toutes leurs visites guidées ici.
  
  
* indique un produit/service offert ou partiellement offert dans le cadre d'un partenariat. Je reste libre de mes opinions et parle en toute objectivité.

Vous aimerez aussi

10 commentaires

  1. J'avais vu passer cette visite guidée sur Twitter et si j'habitais encore là-bas ça m'aurait vachement plu de la faire. J'aime quand ça sort un peu du cadre et l'ambiance avait l'air bon enfant, ça devait être sympa. En plus vous êtes passés dans des coins de Toulouse que je ne connais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui c'était vraiment super, encore mieux que je ne m'y attendais! Une visite originale!

      Supprimer
  2. Super idée de visite, au moins tout le monde écoute :p
    Je ne connais pas du tout Toulouse, du coup, j'ai dévoré ton article ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait plaisir !! Si jamais tu viens par ici, je jouerai volontiers les guides pour toi. ^_^

      Supprimer
  3. J'ai lu cet article quand tu l'as sorti entre deux RDV, à la sauvette sur mon téléphone, je pouffais et ... j'ai pas pris le temps de commenter ! J'ai adoré cet article super instructif, drôle et intéressant, je me suis régalée avec toutes tes anecdotes, et tu me donnes encore plus envie de découvrir Toulouse que je connais très mal. MERCI pour le super moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais avec grand plaisir, merci beaucoup pour ce commentaire très enthousiaste! :D

      Supprimer
  4. merci pr cet article
    j ai reconnu certains endroits que j avais visité en 2015
    tellement de beaux endroits à visiter à Toulouse
    j avais fait une visite guidée avec l office de tourisme la guide était passionante
    je n ai pas visité ces jardins
    le seul que j avais visité c était le jardin Raymon VI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien le jardin Raymond VI, j'habitais à côté avant, il est très agréable. Il me tarde ma prochaine visite guidée avec l'Office du Tourisme, c'est vrai que leurs guides sont passionnants!

      Supprimer
  5. Très bien ton blog, félicitations ! :)
    La cour de l'hôtel de pierre est généralement ouverte lors des journées du patrimoine, en septembre. La seule occasion de l'année d'admirer ses très beaux atlantes vieillards et les autres sculptures qui l'ornent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. ^_^
      J'aimerais beaucoup le visiter, je note l'info, merci.

      Supprimer

Votre petit mot :