Le jour où je suis devenue pilote d'avion avec AviaSim Toulouse

Le jour où je suis devenue pilote d'avion... ou, en tout cas, où j'y ai cru!! C'est grâce à la société AviaSim , à Beauzelle pr...

Le jour où je suis devenue pilote d'avion... ou, en tout cas, où j'y ai cru!! C'est grâce à la société AviaSim, à Beauzelle près de Toulouse, que j'ai pu vivre cette superbe expérience!*
  
Ca en jette pas vrai?! :D

  
J'ai réalisé un petit rêve de gosse ce jour-là, en me retrouvant aux commandes d'un simulateur de vol d'Airbus A320.
  
  
Les locaux d'AviaSim se situent au Nord de Toulouse, à 10-15mn du centre-ville, à Beauzelle.
  




  
A votre arrivée, on vous indique globalement comment cela se passe. J'ai testé le "pack découverte" d'une heure* qui se décompose ainsi:
  • 20mn de briefing
  • 40mn de vol
  • Choix libre des aéroports de départ et d'arrivée
  • Choix libre du moment de la journée (jour/nuit)
On vous indique également qui sera votre instructeur de vol. Pour ma part, j'allais voler avec Manon.
  

  
Lorsque le moment arrive, votre instructeur vient vous chercher et vous emmène dans le simulateur.
  
Un cockpit d'Airbus A320 y est reproduit plus vrai que nature. Tout y est, les commandes devant, sur les côtés, au-dessus de la tête (partout, il y en a trop!!!), les sièges, l'écran à 180° pour une immersion totale, les bruitages... Franchement, il ne manque que la sensation de mal de l'air pour se croire vraiment dans un avion!
  
Dans la salle, à l'arrière du cockpit, il y a de quoi s'asseoir si vous venez accompagné (s'il s'agit d'un cadeau par exemple).
  





  
Nous avons donc commencé par un briefing de 20 minutes. Mon instructrice de vol, Manon, m'a expliqué à quoi servait chacune des commandes (je vous ai déjà dit qu'il y en avait beaucoup trop?!!), la façon dont se déroulerait le vol au décollage, en vol stationnaire et à l'atterrissage.
  
Cette partie était déjà très intéressante, on en apprend beaucoup sur la façon de fonctionner d'un avion de cette taille.
  
Chaque commande est répliquée en double, triple, voire parfois quadruple, ce qui explique en partie cette multitude d'écrans et de boutons. Il y a, pour chaque fonction, la commande du pilote, celle du copilote, parfois celle de secours, et parfois encore celle de re-secours si vraiment tout fout le camp!
  
Manon m'a expliqué les manœuvres que j'allais devoir effectuer, et pour quelles raisons. On se rend vite compte de la merveille de technologie que les pilotes ont entre leurs mains, c'est vraiment dingue tout ce qu'un avion est capable de faire, et je ne vous parle même pas des capacités du pilote automatique... C'est bluffant!
  
  
Comme je vous le disais précédemment, j'ai eu le choix de l'aéroport de départ et celui d'arrivée. J'ai donc décidé de survoler Hawaï, histoire de me donner un avant-goût de ce que je verrai l'an prochain (mon projet ici). Nous sommes parties de Honolulu et avons atterri à Kona. La vue, tout du long, était superbe! Ce n'est pas de la haute définition, mais tout de même, cela donne un très bel aperçu. Et l'écran panoramique donne vraiment un effet d'immersion, on s'y croit!
  


  
Les manœuvres de décollage et d'atterrissage sont les plus intéressantes, c'est là que le pilote est le plus utile et on touche à une multitude de commandes pour sortir les volets, prévoir le freinage, sortir le train d'atterrissage, etc...
  
En vol stationnaire, le pilote automatique peut prendre en relais. Bien sûr, dans le simulateur, on fait tout à la main. Cela consiste en peu de choses en réalité, il s'agit juste de suivre une trajectoire et de garder l'avion dans l'axe à l'aide du manche, mais ce n'est pas forcément évident quand on ne l'a encore jamais fait.
  
J'ai donc eu tout mon temps pour cuisiner Manon, mon instructrice de vol. :D
  
Il faut savoir que les instructeurs d'AviaSim sont de vrais pilotes diplômés. Ils volent sur de plus petits avions que celui-ci, et font ce métier en attendant d'être certifiés sur A320 ou autre de même gabarit, et d'être embauchés par une compagnie aérienne.
  
Manon en était déjà à 350 heures de vol sur simulateur. Il ne s'agit pas d'un simulateur certifié, ces heures ne sont donc pas qualifiantes, mais restent tout de même une plus-value  pour les pilotes.
  
Honnêtement, je ne pensais pas que je serais accompagnée d'un authentique pilote de métier. Quand Manon m'a expliqué ça, j'ai d'autant plus réalisé que j'effectuais une simulation très réaliste, aux côtés de quelqu'un qui pilote de vrais avions en dehors d'AviaSim.
  
  
Mes 40 minutes de vol n'ayant pas été écoulées avec ce survol d'Hawaï (en vrai, Manon nous a fait faire un petit bond en avant lorsque nous survolions le Pacifique, afin de gagner un peu de temps), j'ai pu choisir un nouvel aéroport afin de survoler une autre région et de refaire les manœuvres de décollage et d'atterrissage. En bonne chauvine que je suis, j'ai donc choisi l'aéroport de Toulouse-Blagnac. :p
  


  
Ayant un sens de l'orientation déplorable, Manon m'a été d'une grande aide afin de repérer les différentes zones que nous survolions: les usines d'Airbus, la Place du Capitole, l'ancien aérodrome de Montaudran... Ce petit tour était vraiment sympa!
  
Les pistes de l'aéroport longeant les entrepôts d'Airbus, le simulateur contenait même des photos où l'on apercevait un Beluga, ou encore un A380 (sur la dernière photo ci-dessus, sur la gauche).
  

  
J'ai vécu une super expérience grâce à AviaSim et je ne peux que vous la recommander! :D
  
    
Ils proposent plusieurs packs, allant de 99€ pour le "pack découverte" que je viens de vous décrire, à 249€ suivant la durée, et même des stages en plusieurs séances.
  
Les vols de plus d'une heure permettent d'expérimenter plus de choses, ils peuvent notamment simuler des événements climatiques ou même des pannes. En une heure, ils ne le proposent généralement pas car il faut 15mn pour régler une panne par exemple, cela ne permettrait donc pas d'apprécier les commandes de base.
  
Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à visiter leur site web: http://www.aviasim.com/fr/
  
L'adresse : 130 rue du Riou, 31700 Beauzelle
  
  
  

* indique un produit/service offert ou partiellement offert dans le cadre d'un partenariat. Je reste libre de mes opinions et parle en toute objectivité.

Vous aimerez aussi

14 commentaires

  1. Belle expérience ! Pourquoi ma part j'ai peur en avion (Mylene) et je pense que faire ce genre de simulation peut certainement m'aider à vaincre cette peur car le fait d'en savoir plus sur le fonctionnement foin avion limitera peut être les angoisses à chaque brut changeant lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas bête du tout! C'est vrai que les explications techniques donnent confiance en la machine, et la maitrise de l'instructeur de vol donne foi en les capacités des pilotes.

      Supprimer
  2. merci pr ce retour
    quelle expérience
    j aurais choisi Paris Rio lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'était super!
      Paris-Rio je n'aurais pas pu je pense, il fallait un vol d'environ une heure, pas plus.

      Supprimer
  3. super expérience, ça donne envie !!

    RépondreSupprimer
  4. Juste INCROYABLE !! Ca a l'air super cool à faire ! =)
    Merci pour ce retour ! =)

    RépondreSupprimer
  5. C'est super ce retour sur le simulateur ! comme je te disais sur twitter sa fait longtemps que j'y pense, sa pourrait peut etre m'aider un peu avec ma peur (stupide) de l'avion, mais bon c'est un peu cher (mais c'est justifié vu le cout d'un simulateur). Je ne savais pas qu'on pouvait choisir les aéroports, c'est vraiment chouette : j'aurais choisi celui de la Réunion, où un survole l'océan jusqu'à la derniere minute avant d'atterir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. :)
      Oui je trouve que ton idée est bonne, mieux connaitre la machine pourrait carrément t'aider à avoir confiance et beaucoup moins peur. Après c'est un coût, c'est certain. Il ne reste qu'une solution: demande-le en cadeau de Noël! :D
      J'ai pensé à la Réunion après coup figure-toi, ça aurait été un joli survol aussi.

      Supprimer
  6. Super récit ! En lisant ton article, je me disais "oh la la ça doit coûter dans les 250 euros tout ça !". Et franchement, 99 euros pour passer 1 heure avec une pilote pro, ça va.
    En tout cas, ton article me donne envie de faire ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je pensais que c'était plus cher à la base. Ravie que l'article te plaise. :D

      Supprimer
  7. Ohlalala ca devait être super !!
    Merci pour ton retour d'expérience :)
    J'espère avoir la chance de faire ça un jour !
    A très vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite, c'est vraiment une chouette expérience! :)

      Supprimer

Votre petit mot :